Couples Atypiques

Évoquer les couples atypiques, c’est nécessairement définir en creux qu’il y ait des couples typiques au sens que ces derniers seraient dans la norme type au niveau des apparences, c’est-à-dire au niveau de l’engagement quelle qu’en soit sa modalité (à une exception près).

Autrement dit, typiquement dans notre société post-moderne judéo-chrétienne, le couple c’est un homme et une femme, fidèle l’un à l’autre sous un même toit, sensiblement du même âge avec si possible un petit ascendant de maturité pour monsieur, avec en prime une même corpulence, voire une religion identique et/ou à minima une culture intellectuelle compatible.

Or, ces codes de normalité en matière de conjugalités ont quelque peu explosé, notamment avec l’exposition emblématique des VIP, des stars de show-biz qui ont mis en lumière que dans le domaine du couple tout est possible. Des livres, des émissions à la radio à la télévision, font même de l’audience avec les couples atypiques.

Ainsi, si l’on prend tous les traits du couple typique, à savoir le sexe, l’âge, la corpulence, la religion, la culture, et qu’on en casse les codes on peut avoir tous les profils des couples atypiques, alors que sur le plan de la guidance conjugale ils ne présentent paradoxalement presque aucune différence avec les soi-disant couples types.

Nous aborderons donc les couples suivants : homosexuels, extra-conjugaux, sous deux toits, d’âges, d’apparences, de religions, ou de cultures hétérodoxes.

Après mon exposé, nul doute que le débat risque de se fixer sur celui de l’actualité du moment à savoir les couples homosexuels.

Venez nombreux en débattre !!

Laisser un commentaire