Fantasme et Perversion

Fantasme et perversion, l’apposition des deux termes pose question d’une confusion entre les deux notions avec le risque du glissement de l’une vers l’autre.

En partant de l’étymologie des termes, nous montrerons leur réalité psychologique, notamment que le fantasme soutient le désir, alors que la perversion le tue.

Sachant que la libéralité des mœurs de notre civilisation a intégré dans le fantasme ce qui, au siècle dernier, était considéré comme une perversion, notamment sur le plan sexuel.

Quels sont les avantages et les limites de ces déplacements ? C’est ce qui fera débat dans cette soirée…

Laisser un commentaire