Après avoir montré dans notre premier Café-psy de la saison les différents types d’amour à partir des trois dimensions psychologiques que sont : l’engagement, le désir, et la bienveillance, puis dans le deuxième, les composants psy de l’amour : cognitif, émotionnel et comportemental, où chaque fois un public nombreux est venu en débattre avec humour, nous allons cette fois, dans ce troisième Café-psy consacré à l’Amour, approfondir notre approche en faisant une focale sur la dimension émotionnelle de l’Amour.

Nous traiterons dans une mise en scène correspondant aux émotions mises en jeu, les émotions intervenant dans les processus amoureux.

En commençant par la joie : celle qui transporte quand on a rencontré l’être aimé. C’est aussi l’émotion qui nous rend aimable…

Puis la peur, lorsqu’on a peur de perdre l’être aimé. C’est également l’émotion qui nous rend vigilant.

Ensuite la tristesse : lorsque celui-ci est perdu. C’est évidemment l’émotion, peu souvent autorisée, mais qui souvent nous submerge lorsqu’on envisage de vivre sans l’être aimé.

Et enfin la colère, lorsque l’être aimé ne respecte pas notre manière de l’aimer. C’est l’émotion que l’on maîtrise le moins et qui abime la relation car elle nous éloigne de la bienveillance envers l’autre.

Venez nombreux, rire et pleurer le mardi 26 novembre, avant d’en débattre ensemble…

PageLines- CafePsy3.png

Laisser un commentaire