Des mots peuvent-ils faire mal ?

Je suis sûr que pour la quasi totalité d’entre vous vous croyez dur comme fer que les   « les mots peuvent faire mal », puisque nous en avons tous fait l’expérience d’être blessé par les mots de l’autre ou de soi-même.

Comment se fait-ce ?

Pour y répondre de prime abord par une provocation c’est une croyance que les philosophes d’une part, puis les psys de tout bord d’autre part, nous ont inculqué alors que c’est presque tout à fait faux !

Et bien que cela soit facile à démontrer cela vous sera difficile à croire. Je prends donc le pari que j’y parviendrai auprès de tous ceux qui n’ont pas de bénéfice à rester dans cette croyance limitante, et que dans ce cas je libérerai beaucoup d’entre vous d’une emprise toxique de l’autre.

Je développerai donc mon propos en quatre temps :

1 – Les mots ne peuvent pas faire mal.

2 – Y croire c’est se complaire dans ce jeu de dupe.

3 – Cesser d’y croire s’est se libérer de l’emprise de l’autre.

4 – Comment communiquer sans maux ?

Puis, je ne doute pas que cela suscitera un vaste débat…

Laisser un commentaire